Installation de clôtures

Installation de clôtures : quels matériaux choisir ?

Pour délimiter un terrain ou pour avoir plus d’intimités, il y a autant de choix de clôtures sur le marché. Pour ne pas vous tromper, il faudrait prendre en compte votre goût et votre budget. Voici un petit guide pour vous aiguiller…

Quel matériau choisir ?

Sur le commerce, vous avez plusieurs options en termes de matériau, à savoir :

L’aluminium

La clôture aluminium a le vent en poupe et séduit de plus en plus le public. En effet, il offre un look authentique et contemporain à votre extérieur. C’est un matériau très robuste, qui ne rouille pas et est personnalisable à l’infini, que ce soit en matière de forme ou de couleur. C’est également un choix écologique puisque l’alu est recyclable. Découvrez sur  www.kostum.fr une vaste collection de clôtures en aluminium, des plus simples aux plus sophistiquées.

Le bois

Le bois renvoie une image haut de gamme et raffinée. Il est très esthétique, abordable et robuste. De plus, il est écologique. Néanmoins, il exige un entretien annuel pour le protéger contre l’humidité et les intempéries afin de lui garantir une meilleure durée de vie. Une couche de lasure est donc à prévoir au plus tard tous les 12 mois.

Le PVC

Il est bon marché et facile à poser. Toutefois, le choix en termes de coloris est limité. De plus, il est fragile et ne résiste pas aux chocs. Un nettoyage régulier est également indispensable.

Le béton

C’est la clôture par excellence puisqu’il est très solide et peut durer plusieurs dizaines d’années. Son atout ? Il n’a pas besoin d’entretien, mais nécessite un investissement plus conséquent.

Le fer

La clôture en fer est plus onéreuse, mais vous pouvez choisir un modèle sur mesure selon vos envies. Néanmoins, il est très solide. En revanche, prévoyez un entretien annuel pour qu’il ne rouille pas.

Et la pierre

C’est un matériau noble qui coûte très cher, mais indispensable pour un extérieur authentique ! Il ne perd pas son charme au fil des années.

Clôture : quel modèle choisir ?

À part le matériau, vous devez prendre en compte d’autres critères :

L’intimité

Pour vous protéger des regards indiscrets des voisins, évitez les clôtures en grillage. Sinon, vous aurez à installer des solutions d’occultation : haie naturelle, canisse, brande ou brise-vue. Ce qui peut au final gonfler le budget.

Le design et la couleur

N’hésitez pas à harmoniser le design avec la décoration de votre extérieur pour sublimer votre logement. Sinon, vous pouvez également choisir un modèle qui donnera un effet contraste. Vous manquez d’inspiration ? Consultez les catalogues en ligne pour accéder à toute une gamme de clôtures modernes et originales. Attention ! Si vous optez pour une clôture sur mesure, le coût sera majoré et le modèle ne sera pas disponible dans l’immédiat. Donc, anticipez. Commandez votre clôture plusieurs semaines en avance afin d’éviter les mauvaises surprises.

L’installation

Si la clôture pvc, en aluminium et en fer sont faciles à installer, le béton, le bois et la pierre requièrent la présence d’un expert. De la sorte, prévoyez un budget supplémentaire pour la main d’œuvre dont le coût varie selon la complexité des travaux.

En tout cas, pour mettre en concurrence les magasins, demandez plusieurs devis et comparez les offres. Cela vous permettra également de connaitre le coût moyen pour chaque type de clôture.

Installation de clôture : que dit la loi ?

Les réglementations varient selon les mairies. Ainsi, avant de vous engager auprès d’un professionnel, renseignez-vous, car vous devez vous conformer à la loi. En tout cas, selon l’article 647 du Code Civil, tout propriétaire d’un terrain a le droit de clôturer son terrain. D’ailleurs, depuis 1986, le permis de construire n’est plus indispensable pour une clôture et la déclaration n’est pas exigée si le mur a une hauteur égale ou inférieure à 2 mètres. Cependant, il existe des exceptions. Référez-vous alors à l’article R 421-12 pour plus de précisions.

Si le mur sépare deux parcelles voisines, vous pouvez décider avec votre voisin de la meilleure clôture à mettre en place. Par contre, si vous envisagez d’entamer seul les démarches, vous ne devez pas dépasser la limite de votre terrain. Sauf règlementation locale spécifique, la hauteur ne doit pas dépasser 2,60 mètres pour les communes recensant moins de 50 000 habitants et pas plus de 3,20 mètres pour les communes de plus de 50 000 habitants.