menuiseries en bois

Les principaux inconvénients des menuiseries en bois

Oui et non ! Le bois est un matériau de qualité, pour fournir le cadre à votre fenêtre. Toutefois, il comporte des défauts qui ne plaident pas en sa faveur, en particulier son côté fragile et sa nécessité d’entretien. Par ailleurs, les fenêtres bois sont relativement chères sur le marché.

Les dormants en bois coûtent plus chers

Le bois est effectivement un matériau noble et pur qu’on utilise pour revêtir fenêtres et portes-fenêtres. Depuis quelques années, les fenêtres bois sont quelque peu négligés au profit d’autres matériaux car on lui reproche certains défauts qui sont mi-véridiques et mi-exagérés. On pense que le prix des dormants en bois est plus élevé en comparaison des autres menuiseries. C’est sans doute exact, l’écart de tarif étant de 30 à 40% entre les dormants  PVC et les dormants en bois. Mais pour les adeptes de la nature et de la rusticité, le prix des fenêtres bois ne sera qu’un léger désagrément.

Les fenêtres bois nécessitent des traitements chimiques

Plus surprenant peut-être, le refus d’adopter le bois comme menuiserie aux fenêtres est lié à un argument énergétique. Certes, le bois est une matière directement prélevée dans la nature et il est le plus facile à restituer. Il est 100% renouvelable, et peut-être préféré à l’aluminium qui nécessite une masse d’énergie considérable lors de sa création industrielle à partir de la bauxite. Le problème vient de ce que l’entretien des fenêtres en bois fait intervenir des produits d’origine chimique. Il s’agit de produits de vernissage et de peinture.

La qualité distinctive des fenêtres en alu ?

L’entretien est le troisième inconvénient des dormants en bois. Le bois est, semble-t-il, plus altérable que l’aluminium et le polychlorure de vinyle. Il se déforme au fil du temps, et les signes de putréfaction peuvent être irréversibles. Ce n’est vrai qu’en partie. La durabilité est obtenue par le choix d’une noble essence et par une finition exemplaire et soignée. La réalité peut être contraire à la rumeur, si le client prend la peine d’acheter des cadres en bois provenant d’une société de menuiserie performante.  Bien repeintes et bien vernies, les fenêtres bois pourraient affronter la pluie, les vents forts, les radiations solaires et l’attaque des insectes. Les critiques formulées sur la précarité du bois et les nécessités d’entretien sont parfois exagérées. Les cadres en bois, sans prétendre concurrencer l’aluminium pour la résistance, démontrent une longévité de vie satisfaisante : 30 à 40 ans.

Articles similaires